Bienvenue sur le site Beau et bon. Pour vous proposer une sélection de produits créés par les meilleurs artisans et petites entreprises du goût, je parcours la France entière de long en large depuis 2004 ! Ces pépites sont réunies dans des petits cageots du marché qui sont de savoureux cadeaux à offrir ou à s'offir.

Valérie Gentil, créatrice de Beau et bon

 

 

En direct du blog

La marge, cette brute.

"-Bienvenue à la batterie 37B. A partir d'aujourd'hui, votre challenge personnel est de devenir
le meilleur club-sandwich poulet/crudités/mayonnaise jamais vendu dans une station d'autoroute." Voutch.


En tant qu'heureuse survivante de la fin du monde, et heureuse participante au début d'un autre, je nous engage tous à profiter comme jamais des plaisirs de la vie, et donc de la table, dans une optique durable. Pour ce faire, il suffit d'appliquer quelques préceptes simples et surtout de bon goût. A commencer par ne s'asseoir qu'à la table de ceux qui, entre la marge ou le plaisir, choisissent la marge et le plaisir.


Car ma Grand-Mère l'avait déjà compris, on n'a pas les moyens d'acheter bon marché. La qualité faisant toujours défaut plus tôt, on est toujours perdant. La Gastronomie n'échappe pas à cette navrante équation. Le moins cher cache souvent des cuisiniers peu scrupuleux qui passent plus de temps à ouvrir des poches en plastique de poulet à la crème sous-vide achetées à des industriels de la pseudo-restauration qu'à faire mijoter des petits plats. Et ça, ça coûte cher... A nos vrais restaurateurs qui eux, font le marché et achètent de vrais produits sains et locaux, ne comptent pas leur temps pour être créatifs et vous servir des assiettes inspirées. Ca coûte cher à nos artisans et producteurs, qui produisent de beaux légumes et de beaux fruits et se retrouvent face à des haricots verts ou à des fraises venant du bout du monde avec un bilan carbone déplorable... Ca coûte cher à nos éleveurs, qui subissent des pressions telles de la part de ces centrales d'achat qu'ils vendent leur porc un euros le kilo, soit même pas ce que leur coûte la nourriture pour faire grandir leur cochons. Ca coûte cher à la planète, en énergie, à aller chercher si loin ce que nous pourrions acheter si près, ça coûte cher en compétences, car à force de décourager les artisans, nous perdons avec eux les savoir-faire qui faisaient notre richesse et notre force. Mais l'addition, c'est aussi notre santé qui la paye. On connaît de mieux en mieux grâce à des documentaires tels que "Nos enfants nous accuseront" ou "nos poisons quotidiens", les effets des pesticides, des phtalates, Bisphénol, de l'Aspartame, huile de palme et autres sucres invertis qui envahissent les produits de grande consommation de nos supermarchés. Au nom de la marge se commettent tous les méfaits. Et c'est moche.

 

Lire la suite

beauetbon.com est le site de beau et bon - l'épicerie folle - Valérie Gentil. beau et bon © et l'épicerie folle © sont des marques déposées. Rentashop Ecommerce